La référence en français sur l'AS Roma
 
AccueilAccueil  Retour au Site  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

Assassin's Creed - Ubisoft

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Il Capitano
Empereur
Empereur
Il Capitano

Masculin Nombre de messages : 20067
Joueur préféré : Les joueurs de l'AS Roma et du FC Metz
Localisation : Valence
Date d'inscription : 24/08/2006

Assassin's Creed - Ubisoft Vide
MessageSujet: Assassin's Creed - Ubisoft   Assassin's Creed - Ubisoft EmptyMer 18 Sep - 14:08:07

Un sujet consacré exclusivement à Assassin's Creed.
Venez débattre sur toutes les versions de ce jeu d'aventure/infiltration, ainsi que sur vos parties en ligne.


Assassin's Creed - Ubisoft 210286AC2coverHighResAssassin's Creed - Ubisoft 2476570000347815Assassin's Creed - Ubisoft 522191assassinscreedivblackflagPlaystation3cover
_________________
....
....
Assassin's Creed - Ubisoft Avatar13
Revenir en haut Aller en bas
Antonino
Empereur
Empereur
Antonino

Masculin Nombre de messages : 7865
Age : 26
Localisation : Louvain-La-Neuve
Date d'inscription : 24/05/2012

Assassin's Creed - Ubisoft Vide
MessageSujet: Re: Assassin's Creed - Ubisoft   Assassin's Creed - Ubisoft EmptyMer 18 Sep - 20:39:52

Pour ceux à qui sa intéresse, il sort dans exactement 1 mois 13 jours et 4 heures ! Enfin, officiellement.
Revenir en haut Aller en bas
Antonino
Empereur
Empereur
Antonino

Masculin Nombre de messages : 7865
Age : 26
Localisation : Louvain-La-Neuve
Date d'inscription : 24/05/2012

Assassin's Creed - Ubisoft Vide
MessageSujet: Re: Assassin's Creed - Ubisoft   Assassin's Creed - Ubisoft EmptyVen 8 Nov - 13:40:44

Jeu mitigé.

Sur la forme rien a dire : très vaste. Si vous aimez la piraterie vous servez vraiment mais vraiment pas déçu vous serez clairement dedans. Sur le fond ( histoire ) en revanche vous irez a l'autre pole, scénario historique respecte mais rien sur l'univers du jeu, que sa soit dans l.histoire ou dans l.histoire dans l.histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Rayaan
Haut Consul
Haut Consul
Rayaan

Masculin Nombre de messages : 2767
Age : 26
Joueur préféré : Francesco Totti
Date d'inscription : 12/09/2011

Assassin's Creed - Ubisoft Vide
MessageSujet: Re: Assassin's Creed - Ubisoft   Assassin's Creed - Ubisoft EmptyDim 10 Nov - 16:14:06

En même temps Assassin's Creed niveau scenario ça a toujours été de la m****. Déjà la secte des assassin historiquement c'est un secte de drogués chiites qui voulaient renverser le pouvoir sunnite dans les pays musulmans donc strictement rien avoir avec le jeu.
Passer ce " détail " l'histoire avec Minerve les extraterrestres qui ont peuplé la terre et autres théories new age je trouve vraiment ça nul comme histoire. Vivre l'histoire de Ezio ou Connor est super mais quand on incarne le ricain j'trouve ça à c****.
Assassin's Creed reste l'une de mes séries préférés pour son gameplay fun, ses paysages, son open world mais en aucun cas pour son scenario.
Revenir en haut Aller en bas
Antonino
Empereur
Empereur
Antonino

Masculin Nombre de messages : 7865
Age : 26
Localisation : Louvain-La-Neuve
Date d'inscription : 24/05/2012

Assassin's Creed - Ubisoft Vide
MessageSujet: Re: Assassin's Creed - Ubisoft   Assassin's Creed - Ubisoft EmptyDim 10 Nov - 18:20:44

Rayaan a écrit:
En même temps Assassin's Creed niveau scénario ça a toujours été de la m****. Déjà la secte des assassin historiquement c'est un secte de drogués chiites qui voulaient renverser le pouvoir sunnite dans les pays musulmans donc strictement rien avoir avec le jeu.
Sauf que la tu vas plus loin que le jeu en lui même, ici le point de départ s'est un Ordre qui veut empêcher un autre de prendre possession de force les autres peuples. Après je suis d'accord si c'était moi serais rester dans l'optique de ce crédo que avec leur Dieux.(bien que le concèpte des fragments d'Eden est encore intéressant).
Revenir en haut Aller en bas
Rayaan
Haut Consul
Haut Consul
Rayaan

Masculin Nombre de messages : 2767
Age : 26
Joueur préféré : Francesco Totti
Date d'inscription : 12/09/2011

Assassin's Creed - Ubisoft Vide
MessageSujet: Re: Assassin's Creed - Ubisoft   Assassin's Creed - Ubisoft EmptyDim 10 Nov - 18:39:22

Si c'était moi j'aurais pas été si loin avec leurs histoires mystiques. J'aurais plutôt fait une lutte entre les illuminatis ( ou franc maçon on peut importe comment on les appellent ) et un groupe qui s'oppose à eux ( un groupe imaginaire qu'on aurait inventé ) à travers les ages. Leur truc d'animus, de fragment d'Eden, de Dieux Grecs ( Minerve toussa ) ça casse l'immersion du fait que c'est du grand n'importe quoi.


Revenir en haut Aller en bas
Antonino
Empereur
Empereur
Antonino

Masculin Nombre de messages : 7865
Age : 26
Localisation : Louvain-La-Neuve
Date d'inscription : 24/05/2012

Assassin's Creed - Ubisoft Vide
MessageSujet: Re: Assassin's Creed - Ubisoft   Assassin's Creed - Ubisoft EmptyDim 10 Nov - 19:10:07

Ton combat entre les deux groupes tu l'as : Assassin VS Templiers. je vois pas la différence entre les deux. L'animus est encore un truc original, sa permet de casser le style "on joue uniquement à l'ancien temps". Par contre oui les dieux c'est un peu beaucoup du grand n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Rayaan
Haut Consul
Haut Consul
Rayaan

Masculin Nombre de messages : 2767
Age : 26
Joueur préféré : Francesco Totti
Date d'inscription : 12/09/2011

Assassin's Creed - Ubisoft Vide
MessageSujet: Re: Assassin's Creed - Ubisoft   Assassin's Creed - Ubisoft EmptyDim 10 Nov - 19:16:16

Oui on a le combat entre les deux groupes mais dans la réalité les assassin's n'existe plus depuis des siècles et n'ont strictement rien avoir avec ce qui est décrit dans la série. J'suis d'accord avec toi pour l'animus ça fait un peu science fiction futuriste ça peut passer et on est d'accord pour le reste. Dommage mais ça reste une super série !
Revenir en haut Aller en bas
Antonino
Empereur
Empereur
Antonino

Masculin Nombre de messages : 7865
Age : 26
Localisation : Louvain-La-Neuve
Date d'inscription : 24/05/2012

Assassin's Creed - Ubisoft Vide
MessageSujet: Re: Assassin's Creed - Ubisoft   Assassin's Creed - Ubisoft EmptyMer 11 Juin - 13:07:26



Revenir en haut Aller en bas
Antho
Empereur
Empereur
Antho

Masculin Nombre de messages : 25950
Age : 30
Joueur préféré : Totti , De Rossi, El Shaarawy
Localisation : Nord
Date d'inscription : 07/10/2012

Assassin's Creed - Ubisoft Vide
MessageSujet: Re: Assassin's Creed - Ubisoft   Assassin's Creed - Ubisoft EmptyMer 29 Oct - 16:36:51

Demain je serais à la Paris Games Week j'ai hâte de tester en avant première le nouveau assassin's creed !
_________________
Assassin's Creed - Ubisoft Roma_to_ Preferisco ancora Pallotta ai mercenari del Qatar che spogliano i club delle loro identità Assassin's Creed - Ubisoft Roma_to_
Revenir en haut Aller en bas
Antonino
Empereur
Empereur
Antonino

Masculin Nombre de messages : 7865
Age : 26
Localisation : Louvain-La-Neuve
Date d'inscription : 24/05/2012

Assassin's Creed - Ubisoft Vide
MessageSujet: Re: Assassin's Creed - Ubisoft   Assassin's Creed - Ubisoft EmptyDim 1 Fév - 15:38:59

Ayant une semaine de conges post examens j'ai acheté la Ps4 et je me suis mis a AC5 que je viens de finir. Hé beh ... Une belle grosse arnaque a 65€.

Le gameplay est nul.
Les combats sont nuls.
L'HISTOIRE EST NULLE !

Seul les graphiques sont alléchants.. Et ils osent dire que le jeux est en préparation depuis 2ans... Gros lol.
Revenir en haut Aller en bas
Imperatore64
Centurion
Centurion
Imperatore64

Masculin Nombre de messages : 1142
Age : 30
Joueur préféré : Daniele De Rossi
Localisation : Saint Jean de Luz
Date d'inscription : 21/10/2012

Assassin's Creed - Ubisoft Vide
MessageSujet: Re: Assassin's Creed - Ubisoft   Assassin's Creed - Ubisoft EmptyJeu 19 Nov - 19:33:38

Tu es très sévère !

Je viens à peine de le finir, et franchement, certes le scénario principal est banal et peu emballant (rien à voir avec AC 2 par exemple), mais il y a plein de références à l'histoire de France très bien fichues, notamment dans les quêtes annexes. J'ai adoré croiser certains personnages, assister à certaines scènes de la révolution comme si j'y étais, à tel point le Paris de l'époque est hyper bien représenté.

Quand on connait bien Paris, c'est génial de se ballader dans les lieux célèbres et les voir à l'époque. Bravo aux historiens pour ce travail de retranscription.

A part çà, sur le gameplay, quasi rien ne change, ambiance géniale, scénario à revoir, et fin hyper mauvaise.

Adorant cette période de l'histoire, je me suis régalé, et franchement, avec 3 potes, on joue les missions coop, et c'est l'éclat' totale !!!!!
_________________
Assassin's Creed - Ubisoft 879902
Revenir en haut Aller en bas
Curvasud1973
Centurion
Centurion
Curvasud1973

Masculin Nombre de messages : 1205
Age : 32
Joueur préféré : Le grand Fazio & Il Pek Pizarro
Localisation : Lione
Date d'inscription : 15/07/2006

Assassin's Creed - Ubisoft Vide
MessageSujet: Re: Assassin's Creed - Ubisoft   Assassin's Creed - Ubisoft EmptySam 4 Nov - 19:09:11

Pour ceux à qui ca intéresse je post l'Histoire des assassins(Templiers.net)

Les Ismaélites, tout en se rattachant au souvenir de Mahomet, interprétaient l’islamisme à leur gré, et le dénaturaient entièrement. Ils défendaient de prendre au sérieux les pratiques du Coran, telles que la prière, le jeûne et l’aumône, et le khalife fatimite Hakem fonda au Caire une société dite de sagesse, qui condamnait tout ensemble le khalife de Bagdad, comme usurpateur, la foi et la morale comme des préjugés et des folies. La secte des Assassins est sortie de cette école.

Hassan, fils de Sabbah, était né dans le Khorazan ; son père, partisan d’Ali, l’avait confié, pour éviter les soupçons, à un Sunnite renommé par sa vertu entre les partisans du khalife de Bagdad ; mais de fréquentes conversations avec les Ismaélites l’entraînèrent dans leur doctrine, et il passa en Égypte pour recevoir de la bouche du khalife fatimite lui-même l’enseignement de la vérité. Accueilli avec empressement, admis à la plus intime faveur, et bientôt disgracié par l’habileté des courtisans, il revint en Asie à travers mille dangers, rapportant un grand désir de puissance, et tous les moyens nécessaires pour y parvenir (vers l’an 1073).

Hassan fit rapidement des disciples nombreux, et avec leur dévouement il s’empara de la forteresse d’Alamout dans le voisinage du sultan Malek-Schah. D’autres châteaux s’élevèrent dans les environs ; en vain Malek-Schah voulut les détruire ; son grand vizir fut mis à mort par un des disciples d’Hassan, et lui-même mourut sans avoir le temps d’assurer sa vengeance. D’autres meurtres, d’autres menaces, agrandirent cette puissance naissante. Le sultan Sindjar, qui régnait dans le nord-ouest de la Perse, s’était déclaré l’ennemi des nouveaux sectaires : un matin à son réveil, il trouve un stylet près de sa tête, et au bout de quelques jours il reçoit une lettre ainsi conçue : « Si nous n’avions pas de bonnes intentions pour le sultan, nous aurions enfoncé dans son cœur le poignard qui a été placé près de sa tête. » Sindjar fit la paix, par crainte, et accorda à Hassan, à titre de pension, une partie de ses revenus.

On dit qu'Hassan habita Alamout pendant 35 années, et que, dans cet intervalle, il ne se montra que deux fois sur la terrasse de son palais.
C’est alors qu’il organisa la société créée par lui, et qu’il la divisa en trois classes, les daïs, les reficks, et les fédaviés. Les daïs étaient les docteurs, les prédicants, chargés de convertir les infidèles. Les reficks étaient les compagnons, les initiés de la doctrine ; le peuple soumis à l’autorité tout à la fois religieuse et temporelle du chef suprême. Les fédaviés ou dévoués, étaient les instruments des volontés et des vengeances de leur maître.

Enfermés dès leur enfance dans les palais, sans autre société que leurs daïs, les fédaviés apprenaient que leur salut éternel dépendait de leur dévouement et qu’une seule désobéissance les damnait pour toujours. A cette crainte du châtiment se joignait avec la même efficacité l’espoir des récompenses; on leur promettait le paradis, on leur en donnait quelquefois une jouissance anticipée. Pendant leur sommeil, provoqué par une boisson enivrante, ils étaient transportés dans de magnifiques jardins où ils trouvaient à leur réveil tous les enchantements de la volupté ; après quelques jours de félicité extrême, le même breuvage les endormait de nouveau, et ils retournaient sans le savoir au lieu d’où on les avait emportés. A leur réveil ils racontaient, comme un songe ou comme une réalité, cette sorte de ravissement dont ils avaient joui, et ils s’animaient encore, par ce souvenir d’un bonheur passager, à mériter celui qui n’aura pas de fin. Introduits quelquefois devant leur seigneur, celui-ci leur demandait s’ils voulaient qu’il leur donnât le paradis, et sur leur réponse qu’ils étaient prêts à exécuter ses ordres, il leur remettait un poignard et leur désignait une victime.

Cette, société porta différents noms; on les appela Ismaélites orientaux, pour les distinguer de ceux d’Égypte ; Bathéniens ou partisans du culte intérieur ; Molahed ou impies ; et enfin Assassins. Ce nom n’est qu’une corruption de hachichin, qui lui-même vient de hachich ; le hachich était un breuvage enivrant qui servait à endormir les fédaviés. Le chef suprême s’appelait le Seigneur des couteaux, et plus souvent le seigneur de la Montagne, Scheick al Djébal. Le sens primitif de seigneur, dérivé de senior, a fait traduire ce mot par Vieux de la montagne.

La puissance des Assassins s’étendit successivement depuis la Méditerranée jusqu’au fond du Turkestan. Leurs châteaux étaient divisés en trois provinces : celles de Djébal, de Kuhistan et de Syrie ; chaque province avait à sa tête un dailbekir, immédiatement soumis au Vieux de la montagne. Pendant les 150 années que remplissent les règnes d’Hassan et de ses successeurs, ils entretinrent une continuelle terreur dans l’âme de tous les souverains de l’Asie. Le seul prince qui ne fléchit pas devant eux, et dont ils révérèrent la fermeté, ce fut Saint-Louis : il leur signifia qu’il était mécontent de leurs menaces, il demanda et il obtint réparation.

Les Assassins ne succombèrent que sous les coups des Mongols en 1258 ; le septième successeur d’Hassan, Rokneddin Kharchah, régnait alors. Les Mongols, sous la conduite d’Houlagou, le vainquirent et le mirent à mort. Les Assassin, recherchés dans toute l’Asie, furent impitoyablement massacrés, partout où il fut possible d’en trouver. Cependant ils ne purent tous être atteints, et il en existe encore aujourd’hui dans la Perse, sur les bords de l’Indus et du Gange, et dans les montagnes du Liban ; ils ont perdu leur puissance et leur fureur de meurtre; mais ils conservent en partie la doctrine ismaélite.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Assassin's Creed - Ubisoft Vide
MessageSujet: Re: Assassin's Creed - Ubisoft   Assassin's Creed - Ubisoft Empty

Revenir en haut Aller en bas

Assassin's Creed - Ubisoft

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cesololaroma :: Divers :: Playground :: L'univers des Gamers -