La référence en français sur l'AS Roma
 
AccueilAccueil  Retour au Site  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

 

Amarcord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Tarak
Empereur
Empereur
avatar

Masculin Nombre de messages : 15889
Age : 29
Joueur préféré : Francesco Totti, Damiano Tomassi, Aldair
Localisation : Munich
Date d'inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Amarcord   Sam 20 Juin - 16:26:03

J'ouvre ce sujet que j'aimerais dédier aux matchs historiques de la Roma.

Je commencerais pour celui ci:

Roma/Juve du Février 2004:

La Roma così:

Pelizolli
Zebina Chivu Samuel Panucci
Mancini Lima Emerson Dacourt
Totti Cassano

La juve così:

Buffon
Thuram Legrotaglie Montero Zambrotta
Camoranesi Tacchinardi Conte Nedved
Di Vaio Trezeguet

Résultat 4/0.

Un match qui au delà du résultat montre à quel point Totti et Cassano ensemble étaient forts, deux fuoriclasse qu'on verra jamais sous le même maillot chez nous.. Quelle équipe celle qu'on avait, nettement mais nettement plus forte que la juve! Aurons nous un jour une telle équipe chez.. Je m'en doute..



p***** le milieu Emerson Dacourt!! Puuutain!
_________________

"Nun te preoccupà, mo' je faccio er Cucchiaio"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyril
Empereur Romain
Empereur Romain
avatar

Masculin Nombre de messages : 25757
Age : 27
Joueur préféré : Francesco Totti, De Rossi, Insigne, Immobile
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 20/07/2007

MessageSujet: Re: Amarcord   Sam 20 Juin - 17:06:48

Totti -Cassano <3 <3
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarak
Empereur
Empereur
avatar

Masculin Nombre de messages : 15889
Age : 29
Joueur préféré : Francesco Totti, Damiano Tomassi, Aldair
Localisation : Munich
Date d'inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: Amarcord   Dim 21 Juin - 16:41:58

Aujourd'hui je vous rappelle le match Valencia/Roma de la saison 2002/2003.

Un match que la Roma a gagné 0/3 d'une facilité déconcertante 0/3 2 buts de Totti et un d'Emerson sur une passe de Totti. Tous les buts on été marqués en première période.

Le Valence de Benitez se basait sur les ailes Vicente et Rufete et sur la tête du futur romanista John Carew, alors Capello leur met Cafu ET Zebina à droite et Candela ET Lima à gauche.

On finira par quitter la champions league en phase de poules pour le profit de Valencia (1er) et le merveilleux Ajax des Chivu, Van Der Vaart, Van Der Meyde, Zlatan, Mido, Tranbelsi, Maxwell et co.

Formations:
Roma:

Antonioli
Zebina Aldair Samuel Candela
Cafu Tommasi Emerson Lima
Cassano Totti

Valence:

Kanizares
Reveillere Pellegrino Ayala Aurelio
Rufete Albelda Baraja Vicente
Sanchez Carew


_________________

"Nun te preoccupà, mo' je faccio er Cucchiaio"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarak
Empereur
Empereur
avatar

Masculin Nombre de messages : 15889
Age : 29
Joueur préféré : Francesco Totti, Damiano Tomassi, Aldair
Localisation : Munich
Date d'inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: Amarcord   Mar 23 Juin - 16:25:51

Roma 4/1 Inter saison 2003/2004.

Le fameux match où il fallait mettre 7 buts pour gagner 4/1.

Ce match te montre à quel pount le milieu Emerson/Dacourt était impressionant et que Cassano est le dernier fuoriclasse italien né et tu demandes comment ce con a fait pour détruire un carrière de ballon d'or et de champion du monde et je pèse mes mots.

On voit aussi qu'avec cette Roma de Capello les latéraux ne montaient jamais.

Et autre chose, Totti a depuis joué qu'avec des pippes par rapprt à cette saison là(la dernière grande Roma de Franco Sensi) , période Spalletti comprise.




_________________

"Nun te preoccupà, mo' je faccio er Cucchiaio"


Dernière édition par Tarak le Mar 23 Juin - 16:39:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Er Caciara
Marchese del Grillo
avatar

Masculin Nombre de messages : 9268
Age : 26
Date d'inscription : 19/01/2011

MessageSujet: Re: Amarcord   Mar 23 Juin - 16:31:45

Très bonne idée Tarak, j'alimenterai la page aussi de temps en temps. Je commenterai la finale de CL 84 notamment.
_________________
His ego nec metas rerum nec tempora pono
Imperium sine fine dedi

Nascetur pulchra Troianus origine Caesar
Imperium oceano, famam qui terminet astris,
Iulius, a magno demissum nomen Iulo.
Hunc tu olim caelo, spoliis Orientis onustum
accipies secura ; uocabitur hic quoque uotis
Aspera tum positis mitescent saecula bellis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Er Caciara
Marchese del Grillo
avatar

Masculin Nombre de messages : 9268
Age : 26
Date d'inscription : 19/01/2011

MessageSujet: Re: Amarcord   Mer 24 Juin - 11:56:53

Juste, il manque un r dans le titre Razz
_________________
His ego nec metas rerum nec tempora pono
Imperium sine fine dedi

Nascetur pulchra Troianus origine Caesar
Imperium oceano, famam qui terminet astris,
Iulius, a magno demissum nomen Iulo.
Hunc tu olim caelo, spoliis Orientis onustum
accipies secura ; uocabitur hic quoque uotis
Aspera tum positis mitescent saecula bellis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Er Caciara
Marchese del Grillo
avatar

Masculin Nombre de messages : 9268
Age : 26
Date d'inscription : 19/01/2011

MessageSujet: Re: Amarcord   Jeu 2 Juil - 15:19:42

Le jour où l'histoire de la Roma aurait pu basculer à jamais. Le jour qui aurait pu nous faire "campà de rendita" jusqu'à aujourd'hui encore.
30 mai 1984, la finale de Ligue des Champions au Stadio Olimpico devant 70 000 spectateurs.

Pour sa première participation, La Roma arrive à SA finale de manière un peu miraculée, renversant une partie bien mal embarquée en Ecosse lors des demi-finales aller. Elle battra, non sans polémiques ultérieures, le Dundee Utd 3-0 au match retour.

Elle cèdera finalement de la plus cruelle des façons, devant ses supporters (un Totti de 7 ans était présent ce soir là) à la loterie des tirs aux buts.




Le sort final laissera une marque indélébile dans les coeurs de la tifoseria. Un match du genre, ça n'arrive qu'une fois dans une vie. Dans un tel contexte, à domicile, ça n'arrive qu'une fois tout court.

Quels sont les raisons de la défaite ?
On a longtemps pu parler d'un manque de chance devant la cage adverse, d'un arbitrage clairement douteux par moments (le but de Liverpool, clairement invalide pour une charge sur Tancredi, sera longtemps remis sur la table).
Les matchs anonymes de deux hommes clés de notre milieu de terrain, Cerezo et Falcao, sont une autre raison.
De notre côté, les plus gros regrets proviendront de la séance des tirs aux buts. Perturbée par l'excentricité de Grobbelaar, la Roma aurait eu besoin de se mettre toutes les chances techniques de son côté. La blessure au cours du match de Pruzzo, les crampes de Cerezo lui en empêcheront. Mais le véritable crime sera commis par Falcao. Encore sur le terrain à la 120ème minute de jeu, le brésilien, joyau et leader technique de cette Roma, refusera tout simplement de figurer dans la liste des 5 premiers tireurs, craquant sous la pression d'un tel enjeu.
Ce n'est pas par hasard que le 30 mai 1984 marque le début de la fin de l'histoire d'amour entre Falcao à la Roma.


Mais bon, tout ceci serait négliger le fait que ce soir là, la Roma affronte la meilleure équipe mondiale des dix dernières années. Un vrai squadrone composé de champions dans tous les compartiments, une équipe ayant gagné 3 des 7 dernières Ligues des Champions, 8 des 12 derniers championnats anglais. Une équipe ayant dans le sang ce genre de rencontres.

Contrairement à ce qu'ont pu vous faire croire les souvenirs de certains, cette Roma n'était pas favorite ce soir-là.
L'exubérance, le caractère trop optimiste de beaucoup de romanisti a faussé la réalité. Combien de tartes avec la Coupe aux grandes oreilles arborée d'une louve furent préparées avant même le match. Combien de romanisti eurent la folie de croire que la finale à domicile était un signe du destin, que Dieu ne permettrait pas à la Roma d'être la première équipe à perdre une finale de Ligue des Champions dans son antre. Arrivés aux tirs aux buts, Tancredi repoussant le premier tir liverpuldien, combien de romanisti eurent la folie de croire que c'était acté, que la Roma n'allait pas pouvoir être la première équipe à perdre une finale de Ligue des champions aux tirs aux buts.

La réalité est donc autre. En jouant à domicile, la Roma se donnait des chances sérieuses de gagner, mais n'était pas plus forte que ce Liverpool. Une excellente équipe européenne, pratiquant un jeu léché, affrontait le monstre redouté par tous.

Au final, la Roma perdra la Coupe avec honneur, jouant un très bon match et étant au niveau de son adversaire.
Aux points sur l'ensemble du match, c'est peut-être même la Roma qui méritait de l'emporter, ses temps forts étant plus nombreux et intenses. On pense notamment à la fin de la première période, amenant le but de Pruzzo, et à la première demi-heure de la seconde, malheureusement non exploitée. Même durant les prolongations, c'est la Roma qui se montrera la plus dangereuse, par l'intermédiaire de Conti.

Le 30 mai 1984, les romanisti auront pu être fiers de voir leur équipe se hisser au niveau du monstre continental, dans un match regardé par toute l'Europe.
Ils auront l'éternel regret de ne pas avoir vu cette prestation récompensée par la victoire du plus grand des trophées.
_________________
His ego nec metas rerum nec tempora pono
Imperium sine fine dedi

Nascetur pulchra Troianus origine Caesar
Imperium oceano, famam qui terminet astris,
Iulius, a magno demissum nomen Iulo.
Hunc tu olim caelo, spoliis Orientis onustum
accipies secura ; uocabitur hic quoque uotis
Aspera tum positis mitescent saecula bellis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Er Caciara
Marchese del Grillo
avatar

Masculin Nombre de messages : 9268
Age : 26
Date d'inscription : 19/01/2011

MessageSujet: Re: Amarcord   Mer 16 Sep - 14:34:03




Voici un match qui illustre des notions inscrites dans l'ADN du football, et certaines dans l'ADN de la Roma :

Les gros d'aujourd'hui ne sont pas les gros de demain
Une invitation à ne pas croire au défaitisme et l'immobilisme dans la hiérarchie ? Probablement.

Il y a 13 ans, le Barça est un fantôme, un navire à l'agonie.
A la peine en Liga, son effectif est indéniablement marqué par un choc générationnel. Il ressemble à un patchwork mal conçu de vieux n'ayant plus grand chose à apporter (Luis Enrique, Cocu, Overmars), de trop jeunes joueurs dont on n'a pas encore mesuré l'étendue du talent (Puyol, Xavi), d'autres jeunes pas adaptés à l'école catalane (Reina, Motta) ou trop mauvais (Christanval, Rochemback, Sergi).
Le tout est réhaussé par une merveille de duo d'attaque (Rivaldo-Kluivert), qui plombe toutefois la cohésion collective.

En face, une terreur d'Europe s'avance. L'effectif de la Roma ferait pâlir d'envie n'importe quelle équipe européenne. Elle a remporté il y a 8 mois le championnat le plus relevé de la planète. Après un début de saison poussif, elle se retrouve en tête du classement avec l'Inter. Difficilement cette équipe pourra être arrêtée. Son effectif est trop fort.
Le s******o de la saison passée n'était pas une finalité. Le mercato estival a été conduit avec brio. On se débarrasse des anciens inutiles (Balbo, Di Francesco), des talents trop lourd à porter sur le banc (Nakata). On les remplace par une injection de qualité à chacun des trois compartiments :
- Panucci, fort de ses expériences au Grande Milan et au Real, au sommet de son art, pour la défense
- L'amazone Lima pour varier les profils au milieu de terrain
- La nouvelle pépite d'un football italien en état de grâce pour l'attaque, Cassano.

Difficile de croire à pareil tableau 13 ans après, à l'heure où nous nous apprêtons à nous faire massacrer par ce Barça à domicile ? C'est que la routourne tourne, et elle continuera de tourner.

La Roma l'emporte comme un patron

La Roma doit cependant assumer son statut en Europe. Après une élimination imméritée la saison précédente en UEFA par Liverpool (futur vainqueur), elle retrouve la Ligue des Champions pour la 2ème fois de son existence. La dernière fois, elle arriva en finale.
A-t-elle les moyens de réitérer l'exploit en 2002 ? Certainement, si elle est en forme.
Mais la campagne est poussive. Après être sorti relativement facilement d'une poule non relevée (Real oui, mais surtout Lokomotiv et Anderlecht), elle se retrouve en 2ème poule sans le statut de tête de série. Elle pêchera le Barça, Liverpool et Galatasaray.

A l'heure d'affronter le Barça à l'Olimpico, la Roma a déjà joué 3 matchs dans ce groupe, et elle a déçu. Certes, elle n'a pas perdu et reste largement en course pour les quarts de finale, mais elle n'a pas gagné non plus et aurait dû mieux faire.
A l'aller au Camp Nou, elle domine le match et mérite la victoire. Cette dernière se dessine après l'ouverture du score de Panucci à l'heure de jeu.
A 8 minutes de la fin, Candela décide de faire ce qui restera probablement comme sa plus grosse connerie sous nos couleurs, perd la balle comme un demeuré au poteau de corner au détriment de Puyol qui sert un caviar à Kluivert, qui fusillera Antonioli au point de penalty.

1-1 score final, rendez-vous à l'Olimpico.

En ce 26 février 2002, c'est l'atmosphère des grands soirs dans un stade surchauffé.


C'est ce soir que la Roma doit montrer ce qu'elle vaut véritablement à l'Europe.
Paradoxalement, elle jouera moins bien qu'au Camp Nou. Le Barça fera à peu près jeu égal avec nos joueurs, Antonioli sera sollicité autant de fois que Reina. Au nombre total de tirs, c'est même le Barça qui sera devant.

Mais cette Roma passera l'examen de maturité avec brio. Elle attendra l'heure de jeu pour appuyer sur l'accélérateur. La chance l'accompagnera alors, puisque Emerson détournera involontairement un tir de Candela pour l'ouverture du score, aidé par un Christanval ayant décidé de ne pas se replacer, tenant ainsi le brésilien en jeu.
Les grandes équipes sont aussi celles qui notent les faiblesses de l'adversaire et en profitent. Ce sont aussi celles qui ont sur le banc des joueurs pouvant faire basculer les rencontres. Dix minutes après le premier but, le même Christanval souffre le pressing de Vincenzino Montella, et se fera manger 10 secondes plus tard par un somptueux coup de rein de notre attaquant.
2-0. L'Aeroplanino était rentré sur le terrain en début de seconde période, à la place d'un mauvais Delvecchio.

Le Barça n'y croit plus trop, et le 3ème but arrivé dans les arrêts de jeu est une action d'école. Long dégagement de Panucci, contrôle orienté superbe de Montella qui profite de la montée de Cafu couloir droit pour le servir. Le brésilien arrive aux abords de la surface, remet dans l'axe pour Tommasi qui a tout le temps d'armer sa frappe. La messe est dite.

Cette victoire restera dans les annales non pas parce que la Roma était plus forte que le Barça, mais parce qu'elle gagna comme un grand d'Europe affrontant une équipe pouvant poser de sérieux problèmes.

Ce soir là, nos joueurs attendent le moment juste pour attaquer, et seront ensuite sans pitié. La Roma sortira du stade avec une impressionnante statistique de 75% de buts marqués/tirs cadrés, de 50 % de buts marqués/tirs. Quand on est des patrons, peu de choses suffisent.
Ce soir là, la Roma montrera qu'elle pouvait assumer son statut d'outsider à la victoire finale.

Un grand match et puis plus rien

Il est triste de constater à quel point une victoire, aussi belle soit-elle, ne garantisse rien pour l'avenir.
En sortant du match, la Roma est seule en tête de son groupe avec seulement 2 matchs à jouer, dont un à domicile face au Galatasaray.
3 jours avant d'affronter les Turcs, la Roma livre sa plus belle copie de la saison en infligeant le cuisant 1-5 à la Lazio (qui fera prochainement l'objet d'une étude dans ce topic).
Quand je repense au 3-0 contre le Barça et au 5-1 face à la Lazio, je ne peux m'empêcher de penser aux matchs suivants, qui firent basculer notre saison du mauvais côté.

Une victoire face au Galatasaray suffisait à convertir la balle de match donnée par la belle prestation face au Barça. Au lieu de ça, la Roma fera 1-1 et le match se terminera sur une baston. 1 semaine plus tard, la Roma se fera éliminer par sa bête noire européenne.
Entre-temps, sa défaite à San Siro face à l'Inter lui empêchera d'être nouvellement sacrée championne 2 mois plus tard.

Moins d'un mois après sa victoire face au Barça, la Roma avait ainsi déjà perdu sa saison :
En Italie, où elle était la favorite et la plus forte des 3 équipes en course.
En Europe, où elle était la meilleure équipe de sa poule. Il est humiliant de penser que cette Roma-là ait pu terminer derrière ce Barça-là. Si elle avait gagné à domicile face au Galatasaray, Dieu seul sait où serait arrivée cette Roma...
_________________
His ego nec metas rerum nec tempora pono
Imperium sine fine dedi

Nascetur pulchra Troianus origine Caesar
Imperium oceano, famam qui terminet astris,
Iulius, a magno demissum nomen Iulo.
Hunc tu olim caelo, spoliis Orientis onustum
accipies secura ; uocabitur hic quoque uotis
Aspera tum positis mitescent saecula bellis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pronto Soccorso
Gladiateur
Gladiateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 144
Age : 27
Joueur préféré : Er pupone
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 16/08/2015

MessageSujet: Re: Amarcord   Mer 16 Sep - 15:41:52

Forcement, également l'un des match les plus important de notre histoire, et certainement l'un des plus marquant     

ASR - Parma 2000/2001




Edit: cette équipe de parma était vraiment belle et kiffante en europe!


Dernière édition par Pronto Soccorso le Mer 16 Sep - 15:44:22, édité 3 fois (Raison : https://www.youtube.com/watch?v=4wZ6ojcJt8c)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Er Caciara
Marchese del Grillo
avatar

Masculin Nombre de messages : 9268
Age : 26
Date d'inscription : 19/01/2011

MessageSujet: Re: Amarcord   Mer 16 Sep - 16:01:01

D'accord avec Tarak il faudrait mettre de vrais analyses dans ce topic, qu'elles soient liées aux équipes en présence, au contexte ou au jeu. Wink

Roma - Parma je la reprendrai ultérieurement si tu veux, il y a 3 tonnes à en dire.

Si quelqu'un souhaite commenter un match qui lui tient à cœur qu'il n'hésite pas !
_________________
His ego nec metas rerum nec tempora pono
Imperium sine fine dedi

Nascetur pulchra Troianus origine Caesar
Imperium oceano, famam qui terminet astris,
Iulius, a magno demissum nomen Iulo.
Hunc tu olim caelo, spoliis Orientis onustum
accipies secura ; uocabitur hic quoque uotis
Aspera tum positis mitescent saecula bellis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JesS
Empereur
Empereur
avatar

Masculin Nombre de messages : 10493
Age : 32
Joueur préféré : Totti, De Rossi, Nainggolan, Perrotta, Dzeko, Pizarro, Florenzi, Cassetti, Riquelme, Manolas, Panucci
Localisation : Tours (France)
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Amarcord   Mer 16 Sep - 18:26:52

Magnifique la review Edo merci ! Une belle sensation de gâchis à l'échelle européenne cette époque en effet.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yassine
Empereur
Empereur
avatar

Masculin Nombre de messages : 13444
Age : 22
Joueur préféré : Totti De Rossi
Localisation : Rabat
Date d'inscription : 05/02/2011

MessageSujet: Re: Amarcord   Mer 16 Sep - 18:33:04

Edo a écrit:



Voici un match qui illustre des notions inscrites dans l'ADN du football, et certaines dans l'ADN de la Roma :

Spoiler:
 

Excellent !!!!!!!!!!!!!!!
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JesS
Empereur
Empereur
avatar

Masculin Nombre de messages : 10493
Age : 32
Joueur préféré : Totti, De Rossi, Nainggolan, Perrotta, Dzeko, Pizarro, Florenzi, Cassetti, Riquelme, Manolas, Panucci
Localisation : Tours (France)
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Amarcord   Mer 16 Sep - 18:40:31

Vu la longueur t'es pas obligé de "citer". ^^
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Il Capitano
Empereur
Empereur
avatar

Masculin Nombre de messages : 20060
Joueur préféré : Les joueurs de l'AS Roma et du FC Metz
Localisation : Valence
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Re: Amarcord   Mer 16 Sep - 18:43:10

J'ai édité pour cacher une partie du message et JesS a raison. Sur un long message comme celui ci, n'hésitez pas à cacher en partie ou en totalité le post en question.
_________________
....
....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Er Caciara
Marchese del Grillo
avatar

Masculin Nombre de messages : 9268
Age : 26
Date d'inscription : 19/01/2011

MessageSujet: Re: Amarcord   Dim 20 Sep - 20:53:59

AmoRoma tu pourras m'aider à alimenter cette page petit à petit ? Maintenant que l'enragé qui n'écrit que Forza Roma n'est plus là ça m'aiderait.
_________________
His ego nec metas rerum nec tempora pono
Imperium sine fine dedi

Nascetur pulchra Troianus origine Caesar
Imperium oceano, famam qui terminet astris,
Iulius, a magno demissum nomen Iulo.
Hunc tu olim caelo, spoliis Orientis onustum
accipies secura ; uocabitur hic quoque uotis
Aspera tum positis mitescent saecula bellis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antonino
Empereur
Empereur
avatar

Masculin Nombre de messages : 6531
Age : 25
Localisation : La Louvière, BELGIQUE
Date d'inscription : 24/05/2012

MessageSujet: Re: Amarcord   Lun 21 Sep - 12:33:25

Bien envie de me réserver l'analyse de notre défaite en finale de coupe d'Italie face à la Lazio. Même si c'est une défaite, c'est tout aussi historique.

Je m'en occupe pour ce weekend !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Er Caciara
Marchese del Grillo
avatar

Masculin Nombre de messages : 9268
Age : 26
Date d'inscription : 19/01/2011

MessageSujet: Re: Amarcord   Sam 17 Mar - 18:58:11




_________________
His ego nec metas rerum nec tempora pono
Imperium sine fine dedi

Nascetur pulchra Troianus origine Caesar
Imperium oceano, famam qui terminet astris,
Iulius, a magno demissum nomen Iulo.
Hunc tu olim caelo, spoliis Orientis onustum
accipies secura ; uocabitur hic quoque uotis
Aspera tum positis mitescent saecula bellis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
isalino
Empereur
Empereur
avatar

Masculin Nombre de messages : 6853
Age : 56
Joueur préféré : De Rossi
Localisation : Mons (Belgique)
Date d'inscription : 27/07/2006

MessageSujet: Re: Amarcord   Sam 17 Mar - 19:37:17

Souvenirs, souvenirs.

Schumacher dans les buts, et vous avez vu le but et la joie de Falcao qui fêtait souvent ses buts de cette façon, et puis, l'ambiance en Curva Sud, très chaud.
_________________
AS Roma per sempre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Er Caciara
Marchese del Grillo
avatar

Masculin Nombre de messages : 9268
Age : 26
Date d'inscription : 19/01/2011

MessageSujet: Re: Amarcord   Dim 18 Mar - 13:57:36

Pour les anciens ça reste apparemment l'une des plus chaudes ambiances de tous les temps en Curva Sud.
_________________
His ego nec metas rerum nec tempora pono
Imperium sine fine dedi

Nascetur pulchra Troianus origine Caesar
Imperium oceano, famam qui terminet astris,
Iulius, a magno demissum nomen Iulo.
Hunc tu olim caelo, spoliis Orientis onustum
accipies secura ; uocabitur hic quoque uotis
Aspera tum positis mitescent saecula bellis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fabe51
Décurion
Décurion
avatar

Masculin Nombre de messages : 756
Age : 32
Localisation : Bxl
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Amarcord   Mer 28 Mar - 20:38:51

cesololaroma a écrit:
Désolé, mais ce site n'accepte pas les utilisateurs âgés de plus de 99 ans

La discrimination à l'âge est une violation du principe d’égalité inscrit dans la Constitution. Je signale ce site immédiatement
(Ma grand-mère voulait s'inscrire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JesS
Empereur
Empereur
avatar

Masculin Nombre de messages : 10493
Age : 32
Joueur préféré : Totti, De Rossi, Nainggolan, Perrotta, Dzeko, Pizarro, Florenzi, Cassetti, Riquelme, Manolas, Panucci
Localisation : Tours (France)
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Amarcord   Sam 2 Juin - 3:56:48

Ce topic c'est de l'or en barre! drunken
Un compte rendu du Quart de finale retour de C1 de cette saison y sera le bienvenue. drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amarcord   

Revenir en haut Aller en bas

Amarcord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cesololaroma :: Associazione Sportiva Roma :: Le forum Romanista -